La jolie histoire oubliée de Taco au secours de Versailles

Au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, le domaine de Versailles est au bord de la ruine. La Société des Amis de Versailles contribua au plan de sauvegarde initié par André Cornu, d’un point de vue financier mais également par des dons matériels.

Les Amis du Musée de l’Impression sur Étoffes sont revenus dans leur bulletin « L’imprimé » sur cette période et plus spécifiquement sur l’initiative de l’entreprise Taco installée à Mulhouse. En effet, cette entreprise spécialisée dans l’habillement, mais qui souhaitait se développer sur le marché de l’ameublement et de la décoration, offrira en 1958 « 5 000 m de tissus unis et décorés pour la scénographie des onze nouvelles salles dédiées à l’histoire napoléonienne ».

L’article « La jolie histoire oubliée de Taco au secours de Versailles » permet donc de découvrir des échantillons de tissus utilisés pour cette scénographie, mais aussi de revenir sur la forte mobilisation des entreprises sollicitées par la Société des Amis de Versailles à la demande de Gérald van Der Kemp à cette époque.

Zoom sur la frise 1958 de la salle de la naissance de l’Empire conservée dans les réserves du M.I.S.E
© Amis du Musée de l’Impression sur Étoffes
Translate »