Secret 4 : Jusqu’au bout des ongles

Où l’on voit des géants de pierre faire peau neuve.

Chapelle de Versailles, 2018. Des opérations chirurgicales d’une grande précision sont en cours : des greffes de doigts ! Et ces interventions sont d’autant plus délicates que les patients traités sont très âgés…

Ils ont plus de 300 ans ! En plus, il s’agit de géants de 3 mètres de haut. Qui sont ces individus hors normes ? Les statues qui ornent la chapelle royale de Versailles : saint Paul, saint Pierre, saint Augustin, La Foi… Perchée tout le long du toit, cette trentaine de sculptures veille sur la chapelle depuis sa construction.

Or, cette mission, ils l’ont menée au péril de leur santé ! Exposés aux quatre vents, ils bravent le froid et les intempéries depuis 1710. Bien sûr, ils ont connu quelques dépoussiérages ou rafistolages au fil des siècles. Pour autant, des symptômes de fatigue commençaient à s’accumuler. Alors en 2018, tout le monde était d’accord pour le dire : il était temps d’agir ! Pas seulement pour soigner les statues, d’ailleurs. Un grand chantier de 3 ans est décidé pour restaurer tout ce qui subit les aléas de la météo : toiture, vitraux, pierres de couverture et décors sculptés.

Mais revenons à nos géants. Le premier bilan de santé, dressé par des restaurateurs spécialisés, est assez rassurant. Si quelques colosses ont perdu des doigts sous la morsure du froid, la majorité de ces saints sont encore fringants. Il faut dire que les artistes choisis pour cette dernière grande réalisation du règne de Louis XIV ont sélectionné un matériau ultra résistant : la pierre de Tonnerre !

Et malgré le goût de l’époque pour les formes complexes – nous sommes alors en plein baroque français – les sculpteurs ont pris garde à ne pas créer de cuvettes. Eh oui, si l’eau s’était mise à stagner, elle aurait fait exploser la pierre en gelant ! Cette précaution laisse les intempéries s’écouler naturellement le long de la roche, sans causer trop de mal. Enfin… un petit décrassage et la suppression de la mousse n’étaient pas de refus !

© Château de Versailles / Thomas Garnier

Grâce notamment à la générosité des Amis de Versailles qui, en adoptant 7 de ces géants de pierre, ont financé le travail méticuleux de chirurgiens restaurateurs, les voici prêts à assurer, 3 siècles de plus, la protection spirituelle de la chapelle royale !


Plus de détails sur cette campagne de mécénat d’ampleur et les statues restaurées avec la Société des Amis de Versailles dans notre article :

Translate »