Avec l’exposition « Black Indians de la Nouvelle Orléans », redécouvrez l’histoire de la Louisiane !

Publié le 18 octobre 2022

L’exposition Black Indians de La Nouvelle-Orléans, au Musée du Quai Branly – Jacques Chirac, du 4 octobre 2022 au 15 janvier 2023, constitue un vibrant témoignage de l’histoire et du vécu des Africains en terre louisianaise et en Amérique du Nord, avec pour sujet principal les réalisations culturelles les plus spectaculaires de la communauté africaine-américaine dans les domaines carnavalesques, musicaux et artistiques.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Avec plusieurs prêts du château de Versailles, le parcours de cette exposition aborde aussi l’histoire de la Louisiane, sa colonisation et la mise en place d’une société esclavagiste dès 1719, puis la session de cet immense territoire en 1803.

extraits du communiqué de presse de l’exposition :
« Le Code noir édicté par Colbert (1685),qui fixe le statut juridique des esclaves et impose leur christianisation, est appliqué
en Louisiane à partir de 1724.
La troisième section de l’exposition évoque le passage de l’administration européenne de l’Amérique vers la création des Etats-Unis d’Amérique en 1776. Le traité de Paris, en 1763, met fin à la guerre des Sept ans entre la France, l’Espagne et la Grande- Bretagne. Par ce traité, la France cède à la Grande-Bretagne les territoires coloniaux de la Nouvelle France, entraînant le déplacement forcé des Acadiens vers la Louisiane et les Antilles.
Incapable de conserver tout le territoire de la Nouvelle-France, la France conclut un pacte secret avec son allié