Le chantier de restauration de la grille d’honneur

Depuis l’été 2023, la grille d’honneur est en travaux d’aménagement, et ses différents éléments sont en cours de restauration. Il est prévu qu’elle soit prête pour accueillir les compétitions équestres des Jeux Olympiques 2024.

Chantier de la grille d'honneur au petit matin, en haut de la place d'Armes. © EPV / Sébastien Giles
Chantier de la grille d’honneur au petit matin, en haut de la place d’Armes. © EPV / Sébastien Giles

La grille d’honneur, à la fois entrée principale et sentinelle majestueuse du château, attire instantanément le regard de celui qui a tout juste foulé le pavé de la place d’Armes. Elle impressionne par la hauteur de ses lances, la richesse de ses symboles royaux et les volutes de ses barreaux forgés. Bien plus qu’un rempart protecteur, elle est le fruit des travaux d’agrandissement et d’embellissement du château, formant à elle seule une page d’histoire.

Grille d'honneur - trompe-l'œil (Wesley Müller)
Grille d’honneur – trompe-l’œil

Découvrez l‘article des Carnets de Versailles par Camille Des Monstiers sur le trompe-l’œil de la grille d’honneur, dans le cadre des 400 ans du château de Versailles.

Dans les archives, l’une de ses plus fidèles évocations émane des traits délicats d’un dessin de l’agence de Frédéric Nepveu, architecte en chef en charge du château sous Louis-Philippe, représentant la grille à la suite de l’importante restauration commandée par Louis XVIII et menée par Alexandre Dufour en 1814. Cette belle élévation, dévoilant avec précision la répartition de la dorure et de la peinture au début du XIXe siècle, se rapproche le plus de l’état que visent les travaux actuels. Agrandie en taille réelle et imprimée sur de grandes plaques à « effet miroir », elle habille l’imposante palissade de chantier qui s’étend sur près de soixante-quatre mètres de long pour une hauteur de plus de sept mètres. C’est ainsi que, durant cette parenthèse de restauration, la palissade – dissimulant une activité tant artistique que technique – continuera de faire exister ce véritable joyau.

En savoir plus sur l’histoire de la grille d’honneur et la grille royale.

Habillage de la palissade du chantier de restauration de la grille d’honneur, avec ses miroirs évoquant un dessin de la grille fait au XIXe siècle par l’agence Frédéric Nepveu. © EPV / Sébastien Giles
Habillage de la palissade du chantier de restauration de la grille d’honneur, avec ses miroirs évoquant un dessin de la grille fait au XIXe siècle par l’agence Frédéric Nepveu. © EPV / Sébastien Giles

Plus d’information sur le site internet du Château de Versailles

Translate »