Secret 8 : Venise n’est pas en Italie !

Où l’on découvre un roi qui a le pied marin (d’eau douce).

Au bord du Grand Canal de Versailles, un ensemble de bâtiments est appelé la « petite Venise ». Pourquoi le roi de France Louis XIV a-t-il choisi de donner ce nom à une partie de son domaine royal ?

Peinture représentant la "Petite Venise". Au premier plan, nous retrouvons le char d'Apollon. Au deuxième plan, s'étend le Grand Canal. De nombreux courtisans se promènent dans le tableau.

Réalisé en 1668 par le jardinier André Le Nôtre, le Grand Canal est un immense bassin de 1670 mètres de long. Louis XIV a voulu cette pièce d’eau démesurée pour structurer et magnifier les jardins de Versailles. Mais rapidement, le canal devient aussi son terrain de jeu favori…

Le Roi se commande en effet une flotte miniature qu’il adore regarder voguer au fil de l’eau. Sur son canal, il aligne fièrement un modèle réduit de navire à trois mâts, un petit navire de guerre et quelques chaloupes. Mais ce n’est pas tout…

Des gondoles vénitiennes font également partie du paysage ! Offertes par la République de Venise, elles viennent égayer les eaux de Versailles et font la grande joie du Roi. En plus, pour compléter le tableau, la Cité des Doges a généreusement envoyé d’authentiques gondoliers italiens. Pour manœuvrer ces embarcations si particulières, il n’y a pas plus habile qu’eux !


Versailles devient alors un vrai repaire de matelots ! Auxquels il faut trouver un logement, bien sûr… Le Roi fait donc construire un ensemble de maisons pour ceux qui pilotent et entretiennent sa flotte miniature. Et pour remercier la République de Venise, il donne à son hameau pour marins ce nom de « petite Venise », comme vous l’aviez compris.

Et après Louis XIV, le Grand Canal est-il resté un lieu où naviguer ? Absolument ! Marie-Antoinette possédait par exemple un luxueux canot sur lequel une cabine vitrée lui était réservée. Découverts à la fin du 19e siècle, les vestiges de cette embarcation étaient conservés au musée de la Marine jusqu’il y a peu de temps.

Photographie montrant le canot de promenade de la reine Marie-Antoinette.
© Proue du canot de promenade de la reine Marie-Antoinette,
1777, bois peint et doré, Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, Versailles
© Société des Amis de Versailles

Leur retour à Versailles méritait bien une restauration, que les Amis de Versailles ont eu l’honneur de financer dans le cadre du programme « Mécénat des Jeunes Amis du Château« . Ainsi, les visiteurs peuvent s’imaginer les navigations de la dernière reine de France en découvrant ce magnifique canot désormais exposé dans la Galerie des Carrosses.


Translate »