L’installation du canot de Marie-Antoinette dans la Galerie des Carrosses : nouveau livret !

Chaque année, les Jeunes Amis du château de Versailles sont associés à au moins un projet de mécénat. Pour 2021, la Société des Amis de Versailles s’est engagée avec eux sur le soclage et l’accrochage du canot de promenade de Marie-Antoinette, faisant suite au projet de 2019 qui avait mis à l’honneur la restauration de cette œuvre.

Seul vestige de la flottille de loisir de Versailles

« La Sirène » était utilisée pour les promenades de la Reine sur le Grand Canal. Ce canot aurait été réalisé en 1777 par un sculpteur anonyme puis offert à Marie-Antoinette par Charles-Alexandre de Calonne, ministre de Louis XVI.

À la fin du XIXe siècle, Pierre de Nolhac, conservateur du musée de Versailles, redécouvre l’embarcation dans un hangar à proximité du Grand Canal. Devant l’état de conservation du canot, il décide alors d’amputer le bateau de la partie centrale, pour n’en garder que la proue et la poupe.

Confiés à l’Amiral Miot pour le Musée national de la Marine et restaurés en 1899, les vestiges furent rétrocédés au château de Versailles en 2018.

Retrouvez le canot de promenade de Marie-Antoinette à la Galerie des Carrosses. Vous y trouverez également des chaises à porteurs, des traîneaux et d’autres types de véhicules qui illustrent aussi bien les usages de déplacements de la Cour en ville et au Château, que les divertissements. Cette collection est l’une des plus importantes d’Europe.

Venez alors découvrir en famille la Galerie des Carrosses : elle est accessible gratuitement et ouverte actuellement tous les samedis
et dimanches après-midi de 12h30 à 18h30 (dernier accès à 17h45). 

Des enjeux de scénographie

Plan d'accrochage du canot, tiré du devis du cabinet Beauclair

Les écuries ne sont pas des lieux conçus pour l’accrochage des œuvres comme dans un musée.

Cette préoccupation a alors mobilisé toute une équipe, composée d’Hélène Delalex, conservateur du patrimoine Mobilier et Objets d’art au château de Versailles, de Frédéric Beauclair, scénographe, de François Lunardi, socleur, de la régie des œuvres ou encore des personnes du service de l’architecture.

En raison du poids des deux parties du canot, le système d’accrochage le plus viable est le soclage.

Le choix du soclage

Afin d’éviter tout risque de détérioration lié à la friction, le socle n’est pas vissé au canot et aucune des structures du soclage ne touche directement l’œuvre exposée. Les structures du socle sont séparées du canot par de la mousse et l’englobent pour le soutenir. Ces structures dans lesquelles se glisse le canot, viennent s’emboîter grâce à des chevilles conçues spécialement pour cet objet, dans des socles fixés au mur.

L’accrochage du canot

Le 13 septembre 2021, les Jeunes Ambassadeurs de la Société des Amis de Versailles (les membres 18-30 ans) ont ainsi eu l’opportunité d’assister à l’accrochage, dans la Galerie des Carrosses, du canot restauré de Marie-Antoinette. Cette visite a été conduite par Hélène Delalex, conservateur au château de Versailles, et François Lunardi, socleur du canot, qui ont pu répondre aux questions de tous les Jeunes Ambassadeurs présents.

La proue et la poupe du canot accrochées aux côtés des traîneaux de la Cour
© Château de Versailles © Didier Saulnier
La proue et la poupe du canot accrochées aux côtés des traîneaux de la Cour
© Château de Versailles © Didier Saulnier

Dans la collection « Jeunes Amis du Château de Versailles », le livret concernant le projet de soclage et d’accrochage du canot de promenade de Marie-Antoinette arrive bientôt dans les boîtes aux lettres des Jeunes Amis. Découvrez-le en avant-première ! Vous y retrouverez en détail les modalités d’exposition d’une œuvre, les considérations liées à son accrochage et l’histoire de son lieu d’exposition.


Découvrez aussi

Vous souhaitez découvrir qui sont les Jeunes Amis du Château ? Retrouvez notre article qui leur est consacré.

Découvrez le projet de 2016 des Jeunes Amis au petit théâtre de la Reine.

Vous pouvez également consulter notre article sur le canot de l’Empereur et le canot de Marie-Antoinette restaurés. La restauration de ce dernier a été financée par la Société des Amis de Versailles avec les Jeunes Amis du Château.

©Château de Versailles – Dist. RMN ©Christophe Fouin

Découvrez le projet 2020 des Jeunes Amis de restauration d’une assiette au chiffre de Madame Du Barry (1743 – 1793).

Translate »